Accueil ASICIAO

Nos dernières actualités
  • Formation pédagogique des formateurs d’écoles et d’instituts de formation d’ingénieurs - Session 1
    28 janvier 2020
    30 janvier 2020
    Les écoles sénégalaises ont participé, les 28, 29 et 30 janvier 2020 à Dakar, à une formation portant sur la "Formation pédagogique des formateurs d’écoles et d’instituts de formation d’ingénieurs", organisée dans le cadre du programme ASICIAO (Appropriation des Standards Internationaux pour la structuration de formations d’Ingénieurs pour l’Afrique de l’Ouest). Un projet qui a pour but d’accompagner six (06) grandes écoles d’ingénieurs du Sénégal et du Togo afin de hisser la qualité de leurs formations aux standards internationaux et d’améliorer le niveau de compétitivité de leurs diplômés à l'international.La formation fût assurée par des enseignants de l'Ecole normale supérieure d'Enseignement technique et professionnel de l' Université Cheikh Anta Diop de Dakar et deux enseignantes de l'UC Louvain (Belgique)
  • Conseil scientifique n°1
    13 décembre 2019
    Le Conseil scientifique a pu tenir sa première séance de travail le vendredi 13 décembre à Dakar dans les locaux de l’École Supérieure Polytechnique. Elle a permis de rendre compte de l'état d’avancement des activités et de démontrer l'originalité et l’ambition de ce projet aux experts européens et africains de la qualité et du monde socioéconomique. Les interventions furent riches d'enseignements et ont permis de prodiguer des conseils opportuns aux acteurs du projet.
  • Comité de pilotage n°5 à Dakar
    12 décembre 2019
    S'est tenue à Dakar, le jeudi 12 décembre 2019, la 5ème séance du comité de pilotage du projet ASICIAO. Ce fût l'occasion d'apprécier les premiers résultats du projet qui se dessinent peu à peu et de coordonner la mise en œuvre des activités à venir. L'accueil réservé par l’École Supérieure Polytechnique de Dakar a permis aux travaux de se dérouler dans d'excellentes conditions.

LE PROJET ASICIAO

La qualité des formations ingénieur d’Afrique de l’Ouest (Sénégal et Togo) doit aujourd’hui atteindre les standards internationaux, tout en étant spécifiquement adaptée aux contextes économiques et socioculturels locaux. En ce sens, un travail de structuration globale est nécessaire, impliquant également les représentants des secteurs économiques.

Quatre établissements européens accompagneront six établissements du Sénégal et du Togo, dans ce travail d’autonomisation, pour construire avec eux une méthode propre d’amélioration de la qualité en vue de l’accréditation de la CTI et du label EUR-ACE, et atteindre ainsi les standards internationaux.

Les six établissements ont été choisis pour représenter au mieux la diversité des modèles d’institutions et des formations, et pour envisager une synergie au-delà des pays concernés par le projet. Ils ont à la fois une volonté manifeste d’amélioration et des ressources locales, qui restent à structurer. Une remise à niveau des filières traditionnelles, mais aussi la création de nouvelles spécialités (mathématiques appliquées) devraient rendre visibles des compétences locales très recherchées à l’international.

L’accompagnement, qui comprend la formation du personnel, structurera l’ensemble des phases du processus. Il doit leur permettre de définir eux-mêmes les besoins et les évolutions nécessaires. Il couvrira les enjeux tant pédagogiques qu’économiques ou institutionnels, de façon à garantir une prise en main autonome et effective des processus qualité. Ils seront amenés à concevoir des formations en ligne qui pourront être mutualisées.

Le savoir-faire acquis et la méthode générale seront évalués et réajustés si besoin. Ils donneront lieu à la rédaction d’un livre blanc et à la mise en place d’un suivi adapté qui puisse garantir une pérennisation des processus qualité, dans le respect du contexte socio-économique et culturel.


Le label EUR-ACE est un label européen décerné aux diplômes d’ingénieur satisfaisant des critères de qualité reconnus. Ce label est délivré par des agences nationales, elles-mêmes accréditées EUR-ACE, ce qui est le cas de la Commission des Titres d’ingénieurs française.

Les attentes du projet

Référentiel de démarche Qualité
Standards and Guidelines for Quality Assurance in the European Higher Education Area (ESG) – European Association For Quality Assurance in Higher Education (ENQA).
  • Références & Orientations de la Commission des Titres d’Ingénieurs.
  • Utilisation des standarts européens comme référence en Afrique Subsaharienne.


Caractère innovant

 
  • 2 établissements africains ont des formation d’ingénieur labelisée CTI (Institut International d'Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement - I2e à Ouagadougou au Burkina Faso et Ecole Nationale Polytechnique de Yaoundé au Cameroun)).
  • Développement d’une logique d’appropriation plutôt que d’une démarche de transfert.
  • Volonté commune de co construire entre les partenaires.

Buts & Objectifs

 
  • Accréditation de formation d’ingénieur par la CTI (Label EUR-ACE)
  • Livre blanc méthodologique pour la mise en place de formation d’ingénieurs au Sénégal et au Togo (Afrique de l’Ouest en général).


Impacts attendus du projet

 
  • Création d’un réseau d’écoles d’ingénieurs à étendre vers un réseau Afrique-Europe.

  • Développement technologique durable.

  • Impact sur le secteur économique local : développement de l’entrepreneuriat, favoriser la croissance inclusive, atteinte des objectifs du Développement Durable de l’Agenda 2030 des Nations Unies (Transition énérgétique, numérique, climatique).
Témoignage
Retrouvez le témoignage de Francis BARBEY, Président de l'unité universitaire du Togo de l'Université catholique d'Afrique de l'Ouest.